Harmonica Linea: J’avais honte de me déshabiller devant mon mari. Faire l’amour n’est devenu pénible. Voici l’histoire de ma perte de poids.

Par
Amal Longchamp

Jusqu'à récemment, j'étais une grosse femme qui détestait son corps. J'ai essayé de perdre du poids en suivant des régimes, j'ai commencé à faire du sport, je prenais des pilules et des infusions, toujours sans résultat.

Avant, la corpulence ne me faisait pas peur et ne me gênait pas. Mais après l'accouchement, j'ai pris 15 kilos de plus qui ne repartaient pas. Je me détestais. Je ne pouvais pas me voir dans le miroir. J'avais de terribles bourrelets sur les côtés du ventre et sur le dos. Il m'est devenu difficile de me trouver des vêtements : si un pantalon m'allait bien au niveau des hanches, il m'était forcément tout petit au niveau de la taille.

Le temps passait, cela devenait encore pire. Mon mari voulait toujours faire l'amour avec moi. Pour pas le motiver à me tromper, j'étais obligée de surmonter la haine que j'éprouvais envers mon propre corps.Finalement, dans certaines positions, il m'est devenu physiquement pénible et désagréable d'avoir des rapports sexuelles. La position missionnaire était particulièrement exaspérante, parce qu'à chaque mouvement, j'entendais le bruit désagréable de mon énorme ventre, qui rencontrait le torse de mon mari. Cela ne faisait que l'amuser. Un jour, quand mon mari a commencé à serrer mes bourrelets, je n'ai pas pu le supporter et j'ai fondu en larmes.

Mais il s'est passé quelque chose d'autre qui m'a enfin poussé à perdre du poids. Une copine m'a montré des photos de leur fête. Et puis je me suis dit - ça suffit maintenant !

La première chose que j'ai essayée c'était des régimes. Je me privais presque de tout, mais j'avais du mal à voir du chocolat et des bonbons. Bien sûr que je n'ai pu tenir jusqu'à la fin, et j'ai passé toute une semaine de la grande bouffe. À la fin j'ai vu sur la balance que j'avais pris 4 kilos de plus. Catastrophe ! J'ai alors compris que je ne pouvais pas suivre un régime, je me suis mis donc à compter les calories et à réduire mes portions. Après 2 semaines, j'ai encore craqué et repris les 3 kilos que j'avais perdu avec tant d'effort.

Je n'avais pas le temps de m'entraîner. J'ai alors commencé à boire toutes sortes de pilules et d'infusions, ce qui ne m'a fait que des indigestions et des douleurs à l'estomac. J'ai presque désespéré et me suis décidé à une liposuccion, mais le médecin m'a annoncé un prix énorme. Ce jour-là, je suir rentrée complètement déprimée, sans rien remarquer autour de moi. En chemin, j'ai rencontré Nadine, notre ancienne voisine. Elle avait été obèse toute sa vie, mais cette fois-ci elle ressemblait plutôt à un mannequin : elle avait une taille fine, des hanches minces et une silhouette élancée.

J'étais tellement excitée qu'après quelques phrases insignifiantes je me suis mise à pleurer en pleine rue. Nadine m'a fait m'asseoir sur le banc le plus proche et a commencé à me poser des questions sur ce qui s'était passé. Découvrant la cause de mes larmes, elle m'a raconté son histoire.

- Tu te rappelles comme j'étais grosse ? Moi aussi j'ai pensé à la liposuccion, c'est ma cousine qui m'a sauvée. Elle m'a parlé des gouttes Harmonica Linea et m'a donné un lien vers un site où l'on pouvait les acheter.

Nadine m'a envoyé le nom du produit et le lien où elle avait commandé les gouttes et est partie. Incapable de rester chez moi à ne rien faire, j'ai vite trouvé le site en question. Il s'est avéré que Harmonica Linea étaient des gouttes spéciales pour mincir contenant des extraits de plantes et de fruits tropicaux. Je n'ai retenu que la Garcinia Cambodgia, parce que j'en avais entendu parler avant. Ils écrivent que dès le premier traitement, l'appétit diminue, le métabolisme s'accélère, l'excès de graisse part comme du beurre dans la poêle, et la cellulite s'en va à jamais. Les critiques étaient positives, en plus, le site proposait une remise de 50%, et j'ai donc commandé 2 flacons.

Quelques jours plus tard, le colis m'est arrivé. C'est comme ça qu'a commencé mon parcours vers un corps parfait et élancé. Le matin et le soir, avant le repas, je prenais un verre d'eau avec 20 gouttes de Harmonica Linea. La boisson a un agréable goût de baies, je la buvais avec plaisir. Après quelques jours, ma digestion s'est améliorée, les brûlures d'estomac ont disparu. Une semaine plus tard, j'ai perdu 5 kilos !

Si avant mon mari exigeait le sexe quand il en avait besoin, après il est devenu beaucoup plus actif au lit, me touchait tout le temps et me disait des compliments. Quand après 2 semaines j'ai perdu encore 4 kg, il a pris ma main et m'a traîné au magasin pour m'acheter de nouveaux vêtements, parce que tout ce que j'avais m'était déjà trop grand.

Après quelques jours, il est parti en mission 15 jours. Pendant tout ce temps, j'ai pris les gouttes Harmonica Linea. Au retour de son mari, j'ai voulu lui faire plaisir et j'ai acheté de la lingerie sexy.

Lorsque le mari est entré dans la maison, il est resté bouche bée. En effet, j'avais ma lingerie en dentelle. Pour la première fois depuis longtemps, je me sentais séduisante, sexy et désirable.

Cela fait déjà 3 mois que mon poids reste au même niveau. Mon mari et moi, on vit notre deuxième lune de miel, qui ne vient jamais à sa fin. C'est ma petite victoire ! Je sais que beaucoup de femmes souffrent d'obésité et je veux bien les aider. Je vais laisser le lien vers le site Web du fabricant des gouttes. C'est le seul lieu où vous pouvez acheter les gouttes originales Harmonica Linea. Attention, n'achetez pas de gouttes via des ressources tierces, prenez soin de votre santé.